AccueilAccueil  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le forum Marlow Spring a ouvert le 10 Janvier 2016 à 15 heures (heure française)
Deuxieme article de The stalkers Bloggers posté le 17.01.2016 : ARTICLE NUMERO II
Sujet commun : Surveillons notre ville
Vous aimez Marlow Spring ? Alors venez laisser votre avis sur nos pubs : BazzartPRD
TOP SITE : PRDOBSESSIONCRANBERRYBAZZART

Partagez | 
 

 Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Lana Perfect Parilla
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 11/01/2016
EMPLOI : Auteure et dessinatrice de livres pour enfants





MessageSujet: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 11:14

Wilkerson, Eira Katherine

Nom ≈ Wilkerson Prénom(s) ≈ Eira Katherine Âge ≈ 36 ans Date,lieu de naissance ≈15 mai 1979, à Marlow Spring Origines,Nationalité ≈ Américaine Métier/étude ≈ Auteure et dessinatrice de livres pour enfants Orientation sexuelle ≈ Bisexuelle Statut Matrimonial ≈ Fiancée  Famille ≈Son frère, sa fiancée et leur petite Rose qui montrera bientôt le bout de son nez Date d'arrivée ≈ 1979 Groupe ≈You're the migratory bird...  Crédit(s) ≈Timeless

Le Coeur a ses raisons que la Raison ne connaît point

(+) C'est une femme forte et indépendante (-) Elle a une trop grande fierté et a donc tendance à ne jamais s'excuser lorsqu'elle blesse autrui (+) Elle garde toujours le sourire, quoi qu'il arrive (-) Elle a tendance à dire tout ce qui lui passe par la tête et à faire preuve d'une trop grande franchise (+) Elle ne supporte pas qu'on se mêle de ses affaires, mais en retour elle ne se mêle pas non plus de celles des autres (-) Elle est un peu trop gourmande (+) C'est une femme fidèle, que ce soit en amour ou en amitié (-) Si vous la blessez, attendez-vous à des représailles car elle est très rancunière et n'oublie jamais rien (+) En amour elle serait prête à donner sa vie pour la personne qui fait battre son coeur (-) Elle déteste se montrer faible et vous ne la verrez donc jamais pleurer en public, pas même devant ses proches (+) C'est une véritable battante et, lorsqu'elle a une idée dans la tête, impossible de la faire changer d'avis, elle ira jusqu'au bout (-) Si elle déteste quelqu'un, elle ne cherchera pas à le dissimuler et à faire de fausses courbettes pour se faire bien voir (+) Elle adore les enfants et sait faire preuve d'une douceur et d'une patience infinie à leur égard (-) Elle peut parfois être une véritable casse-pieds lorsqu'elle en a envie
(1) Elle souffre d'amnésie depuis plus de six ans, suite à un accident qui a failli lui coûter la vie, et a donc oublié les trente premières années de sa vie (2) Avant d'être auteure de livres pour enfants, elle était oenologue, mais s'est réorientée après son accident  (3) Elle adore les animaux et ne supporte pas qu'on leur fasse du mal, elle a d'ailleurs deux chiens : un malinois et un jeune bouvier bernois  (4) Malgré qu'elle soit très excitée à l'idée d'avoir prochainement un bébé avec sa compagne, elle est aussi terrifiée à l'idée que leur enfant ne l'aime pas, ou bien d'échouer totalement avec lui, mais elle garde ses angoisses secrètes pour ne pas inquiéter sa chère et tendre  (5) Elle adore s'évader en lisant un bon livre et peut parfois passer des heures enfermée, plongée dans sa lecture. Dans ces moments-là, ne la dérangez pas, elle déteste ça  (6) Elle a tendance à peu dormir la nuit, surtout ces derniers temps où elle préfère veiller sur sa femme, et carbure donc au café toute la journée (7) Ecrire est un besoin vital pour elle, elle ne peut concevoir sa vie sans cela  (8) Elle adore passer du temps devant sa télé le soir, bien au chaud sous une couverture, à regarder des films ou des séries en ingurgitant une tonne de cochonneries (9) Lorsqu'elle était petite elle montait à cheval et, même si elle ne s'en souvient pas, elle aimerait bien reprendre, mais préfère actuellement se concentrer sur sa compagne et leur fille qui devrait bientôt naître (10) Même si elle est très gourmande et adore manger des sucreries, elle est aussi très axée sur sa santé et se nourrit très sainement (11) Elle aime bien faire un peu de sport de temps en temps, faire un jogging par-ci, par-là, mais reste tout de même beaucoup moins sportive que sa fiancée (12) Jennalyn a été sa bouée de sauvetage après son accident, elle s'est littéralement accrochée à elle pour ne pas sombrer dans la folie et le désespoir qu'engendrait la perte de ses souvenirs (13) Sa saison préférée est l'automne, elle aime voir les arbres se parer de leurs couleurs flamboyantes et sentir les feuilles mortes craquer sous ses pieds (14) Elle a une cicatrice sur l'avant-bras droit, vestige d'une fracture ouverte causée par une mauvaise chute aux sports d'hiver lorsqu'elle était petite (15) Elle a demandé à son frère de donner son sperme pour concevoir l'enfant que Jenna porte, car elle n'aimait pas l'idée que le père soit un parfait inconnu et que le bébé n'ait pas un peu de son sang à elle.


Code:
 ici tu place ton petit code qui se trouve [url=http://marlow-spring.forumactif.org/u16]ici[/url]



Dernière édition par Eira K. Wilkerson le Jeu 14 Jan - 10:54, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Lana Perfect Parilla
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 11/01/2016
EMPLOI : Auteure et dessinatrice de livres pour enfants





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 11:14




Le vent se lève... Il faut tenter de vivre.

Une vive douleur la tira du sommeil et elle se réveilla en sursaut, une main plaquée sur son gros ventre. « Merde… » Elle savait ce que cela signifiait et elle avait beau s’y être préparée mentalement, elle n’était pas certaine d’être vraiment prête. Mais de toute façon, ce n’était pas comme si elle pouvait faire demi-tour, comme lorsqu’on décide d’acheter une paire de chaussures et qu’on se ravise au dernier moment en se disant que ce n’est pas raisonnable. Là, elle ne pouvait pas se raviser, elle était obligée d’affronter ce qui l’attendait, et assurément ça n’allait pas être une partie de plaisir. « Alex ! » Elle secoua doucement son homme, qui dormait paisiblement à côté d’elle. Mais ce celui-ci n’eut aucune réaction, ce qui agaça la jeune femme. « Alex, merde, réveille-toi ! » Elle le secoua un peu plus fort cette fois-ci, mais l’homme se contenta de grommeler et de lui tourner le dos, apparemment lui-même agacé d’être dérangé dans son sommeil. Employant les grands moyens, la brune lui administra une violente tape sur l’épaule. « Alex, les jumeaux arrivent ! » Cette fois-ci, c’eut l’effet escompté et le dénommé Alex se leva d’un bond, soudain en panique. « Ok, tout va bien se passer, surtout respire, je m’occupe de tout. » Et il partit en courant, tout juste vêtu, pour aller sortir la voiture et mettre son sac pour la maternité dans le coffre. Lentement, mais sûrement, la jeune femme le rejoignit, s’arrêtant parfois pour se plier en deux et serrer les dents sous le coup de la douleur qui allait crescendo. Elle parvint tout de même à aller jusqu’à la voiture et se laissa tomber sur le siège passager. Rapidement, son homme, qui avait pris le temps de se changer, vint s’installer au volant et démarra à toute allure. La future maman, elle, tâcha de garder son calme en se disant que tout allait bien se passer. Mais au vu de la douleur qui l’assaillait, de manière toujours plus violente et de plus en plus rapprochée, elle commençait à douter que tout aille bien. On lui avait maintes et maintes fois répété que l’accouchement, vraiment… ce n’était pas une partie de plaisir. Mais elle s’était toujours dit que  la douleur ne pouvait pas être si horrible que ça. Bien, maintenant elle savait qu’elle avait fait une grosse erreur en sous-estimant cette étape naturelle de la vie. Ses mains posées sur son ventre, elle inspirait et expirait profondément, tentant de garder son calme. Elle n’avait pas été aux cours de préparation à l’accouchement, malgré les supplications de son homme, car elle avait estimé que cela était totalement inutile. Et si, à l’heure actuelle, elle n’avait pas changé d’opinion, elle en venait tout de même à se dire qu’elle aurait mieux fait d’y faire un saut ou deux, de temps en temps. Tant pis, maintenant c’était trop tard pour regretter ce qu’elle avait fait et ce qu’elle n’avait pas fait. Elle allait avoir ses bébés et il fallait qu’elle se concentre sur ça, uniquement sur ça. « Chéri, ralentit, je ne vais pas accoucher dans la voiture et j’aimerais vraiment qu’on arrive en un seul morceau. » Elle n’avait jamais été très à l’aise en voiture et là son mari, sous l’emprise de la panique, conduisait vraiment de manière dangereuse. Mais il ne sembla pas l’entendre et continua à rouler à vive allure, prenant ses virages d’une manière vraiment trop brusque au goût de la future maman, qui une nouvelle fois le frappa violemment sur l’épaule. « Ecoute-moi bien Alexander Raleigh Hatkins, tu prends encore un virage comme celui-là et je t’en colle une, est-ce que c’est clair ?! » Elle s’était jurée de ne pas se montrer trop hystérique, mais elle n’avait pas non plus envie de se tuer juste parce qu’elle était en train d’accoucher. On l’avait prévenu, pour une première grossesse elle en avait pour minimum huit heures de travail, et cela faisait tout juste une heure que les contractions avaient commencée, elle n’allait donc pas accoucher tout de suite. Fermant les yeux, elle se reconcentra sur sa respiration, laissant parfois échapper des gémissements de douleur. Tout allait bien se passer, tout allait bien se passer, tout allait… Elle rouvrit brusquement les yeux. « ALEX, ATTENTION ! » La dernière chose qu’elle vit avant l’impact, ce fut les phares de cet énorme poids lourd qui se dirigeait droit sur eux à toute allure.

Dix-huit mois plus tard

« … elle est encore tr… quand elle pourra se réveill… il faut attendre. » Une voix lui parvenait au loin, mais elle n’entendait que des bribes de mots et était incapable de les assembler. Sa tête lui faisait un mal de chien, ses membres étaient engourdis et elle se sentait vraiment mal. Elle n’était même pas certaine d’avoir la force d’ouvrir les yeux. Pourtant il le fallait, ne serait-ce que pour découvrir le visage de la personne qui venait de glisser sa main dans la sienne. Lentement, ses paupières s’entrouvrirent, et une vive lumière l’accueillit, lui faisant plisser les yeux. « Eira ? » Une pointe d’espoir transparaissait distinctement dans la voix de la personne se trouvant à ses côtés, mais qu’elle ne parvenait toujours pas à discerner. Ce n’était qu’une forme floue, imprécise. « Oh mon dieu, Eira. » Cette fois, la voix fut étouffée d’un sanglot et on lui serra plus fort la main. Sous ses yeux, la forme qu’elle distinguait s’éclaircit, laissant ainsi apparaître un homme d’environ trente-cinq ans, le visage strié de larmes. Pourquoi pleurait-il ? Où était-elle ? Balayant la pièce du regard, elle crut reconnaître une chambre d’hôpital. Que faisait-elle là ? Que s’était-il passé ? Et surtout, qui était cet homme ? Sa voix lui semblait familière, mais elle n’avait aucun souvenir de l’avoir connu antérieurement. « Qui… qui… » Elle ne parvenait pas à parler, à aligner les mots qui s’imposaient à son esprit, mais qui refusaient d’être prononcés à voix haute. « Chut Eira, ça va aller, ne t’inquiète pas. Je vais aller chercher un médecin. » L’homme se leva et disparut du champ de vision de la brune. Une boule d’angoisse s’était formée au creux de son estomac et elle cherchait dans sa mémoire des informations qui pourraient l’aider à savoir ce qu’elle faisait ici et comment elle était arrivée là. Mais elle ne trouvait que le néant, car rien ne lui revenait en mémoire. Comme si cette dernière avait été un disque dur qu’on aurait formaté et remis à zéro. Bordel, elle ne se souvenait même pas de son prénom. Mais à priori, elle devait s’appeler Eira, aux dires de l’homme qui venait de quitter la pièce. Mais pourquoi ne se souvenait-elle de rien ? La panique la gagna petit à petit, mais trop faible pour tenter quoi que ce soit, elle replongea dans les ténèbres.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, l’homme qu’elle avait vu auparavant était toujours là, et une femme en blouse blanche se trouvait à ses côtés. Tous les deux discutaient et ne semblaient pas avoir remarqué que la brunette avait repris connaissance. Elle ne se manifesta pas, les laissant terminer et, lorsque la femme quitta la pièce, elle posa son regard sur l’homme. « Qui êtes… qui êtes-vous ? » Sa voix était rauque, enrouée, comme si elle n’avait pas parlé depuis des semaines. L’expression de l’homme montra parfaitement son désarroi et sa détresse face à cette question. Bien, visiblement elle aurait dû connaître la réponse à sa question, mais ce n’était pas le cas. Cela ne fit que renforcer le malaise qui l’habitait déjà. Pourquoi ne se souvenait-elle de rien ? « Eira, c’est moi, Morgan, ton frère. » Est-ce qu’elle avait un frère ? Elle ne s’en souvenait pas. « Je suis désolée, mais je ne vous connais pas. » Cette réponse sembla désarçonner celui qui prétendait être son frère, et il baissa tristement la tête. « On m’avait dit que tu pourrais avoir une perte de mémoire, mais je refusais d’y croire. Pourtant… » Il poussa un soupir, apparemment résigné. « Mais que s’est-il passé ? Pourquoi suis-je ici ? » Trop de questions se bousculaient dans sa tête. Elle n’était pas certaine de vouloir entendre les réponses, pourtant elle se devait d’en savoir plus, elle ne pouvait pas rester éternellement dans le flou. « Tu… tu as eu un accident, Eira. Il y a plus d’un an et demi maintenant. Tu as subi un gros traumatisme et tu as été gravement blessée. Peu après tu es tombée dans le coma. Les médecins avaient des doutes quant à ton possible réveil mais… c’est arrivé. » Son regard pétillait de joie à la simple énonciation de ces mots. Il semblait véritablement heureux qu’elle soit de retour parmi les vivants. Mais de son côté à elle, tout se bousculait dans sa tête. Un accident ? Un coma ? Pendant un an et demi ? Cette simple idée lui donnait la nausée et des vertiges. « Mais comment ? Que s’est-il passé ? » Elle ne se souvenait même pas des circonstances de son propre accident, elle évoluait dans le noir le plus complet et cela la rendait dingue. « Tu as eu un accident de voiture, tu as percuté un poids lourd… Mais nous n’avons jamais vraiment su ce qui s’était passé cette nuit-là. Tout ce qui importe c’est que tu sois en vie et réveillée. Je suis tellement heureux de te retrouver. » Il voulut la prendre dans ses bras, mais la jeune femme fit mine de se reculer. Elle ne voulait pas qu’il la touche, elle voulait juste retrouver ses souvenirs et sortir d’ici. Elle voulait fuir ce cauchemar, car tout ceci ne pouvait être qu’un cauchemar, n’est-ce pas ? Elle était en train de rêver, elle allait se réveiller, c’était obligé. Mais non. Tout ceci était bel et bien un cauchemar, mais c’était un cauchemar éveillé.

Les mois suivants, la jeune femme appris à vivre avec son amnésie. Les médecins lui expliquèrent qu’elle pouvait retrouver la mémoire d’un instant à l’autre, qu’il fallait être patient. Mais la patience n’était pas la meilleure qualité de la brunette et celle-ci s’agaçait un peu plus chaque jour. Elle devait tout réapprendre, car elle ne connaissait plus rien, ne savait plus rien faire. On aurait dit une enfant qui découvrait le monde. Elle ne se souvenait plus non plus des visages connus de son passé, et ceux-ci semblaient aussi perturbés qu’elle lorsqu’ils venaient lui rendre visite à l’hôpital. Car l’hôpital elle y resta longtemps. Des mois entiers à se rétablir, à faire de la rééducation, à être suivie par de nombreux médecins et par un psychologue. Elle détestait le cocon dans lequel on l’avait enfermé, mais elle n’avait encore jamais jeté l’éponge, car elle se disait que plus vite elle se rétablirait et plus vite elle pourrait rentrer chez elle. Même si elle n’avait plus aucun souvenir de son chez elle… Au moins, c’était l’avantage de ne plus avoir de souvenirs : rien ne lui manquait. Etait-elle mariée auparavant ? Avait-elle des enfants ? La question s’était imposée plus d’une fois à son esprit, mais elle avait abandonné l’idée au fil du temps. Personne ne s’était présenté en tant que tel, elle en avait fini par conclure qu’elle n’était rattachée à personne. On avait passé sous silence les circonstances réelles de son accident, ainsi que le fait qu’elle était mariée et sur le point d’accoucher de jumeaux lorsque ça avait eu lieu. Les médecins avaient dit à son frère qu’elle était trop fragile pour entendre de telles révélations et qu’il valait mieux pour elle qu’elle n’en sache rien. Ainsi, on lui avait expliqué que la cicatrice qu’elle portait au bas ventre était due à une opération qu’elle avait subie après son accident, et non pas due à la césarienne qu’on lui avait faite en urgence pour tenter de sauver ses enfants. Elle vivait donc dans un mensonge perpétuel, un mensonge dont elle ne connaissait même pas l’existence.

A l’hôpital, elle fit une rencontre qui chamboula sa vie. Qu’est-ce qui l’attira chez cette femme ? Elle n’en avait aucune idée. Toujours est-il que le coup de foudre fut immédiat lorsqu’elle la vit pour la première fois. Elle n’aurait jamais dû être là, après tout elle s’occupait des enfants, dans le service au-dessus de celui dans lequel était Eira. Mais le hasard fait souvent bien les choses, et leurs chemins s’étaient croisés. La belle blonde s’était arrêtée un instant devant la chambre de la brune, leurs regards s’étaient accrochés et elles s’étaient souris. Tel avait été leur premier contact. Par la suite, la blonde était revenue. Au début ses visites étaient irrégulières. Cela pouvait être une fois dans la semaine, comme deux jours d’affilés, ou alors une seule visite en deux semaines. Mais elle finissait toujours par revenir, jusqu’à finalement venir tous les jours, ne serait-ce que cinq minutes, simplement pour la voir. Cette femme est vite devenue la bouée de sauvetage de la brunette. Elle était son point de repère, la personne à laquelle elle se rattachait. Elle ne se souvenait plus de sa vie précédente, des personnes qui en avaient fait partie. En leur présence, elle se sentait maladroite et mal de sa peau. Mais en présence de Jennalyn, car tel était son doux prénom, elle se sentait enfin bien. Elle se sentait vivante. Et lorsqu’elle fut totalement guérie et qu’elle put enfin quitter l’hôpital, elle y revint, simplement pour pouvoir observer à la dérobée la douce créature qui hantait ses rêves. Ce petit manège dura un certain temps, jusqu’à ce que les jeunes femmes s’abordent de nouveau, pour cette fois ne plus se lâcher. Six ans de relation, six ans de bonheur et de joie, d’éclats de rire, et parfois de petites disputes aussi. Six ans durant lesquels Eira a reconstruit sa vie. La jeune femme n’a jamais retrouvé ses souvenirs, mais aujourd’hui elle vit avec, après tout elle en a d’autres désormais. Si auparavant elle était œnologue, aujourd’hui elle se consacre aux enfants et est devenue auteure et dessinatrice de livres pour les plus petits. Elle se sent vivante, bien dans sa peau, menant une belle vie avec la femme de sa vie à laquelle elle est fiancée. Et comme un bonheur ne vient jamais seul, elles s’apprêtent à accueillir un nouveau membre dans leur famille dans les semaines à venir, car Jenna est enceinte de leur premier enfant. Et si cette aventure de la vie semble avoir remué quelque chose en Eira, elle n’en a pas fait cas et a laissé de côté ses impressions. Mais jusqu’à quand ?

et moi c'est ...
Chimène/Chloé
ta petite présentation Tu es une fille/homme ? Une fille Ton petit âge ? 18 ans Tu viens d'où ? De Disneyland x) Ou plutôt, juste à côté :P Tu es venu ici pourquoi ? Grâce à Jenna ♥ Ton personnage est un personnage inventé/scénario ? Inventé Tu es un double compte ? Non Autres chose à dire ? Scarlett Johansson dominates the world, baby ! 8D  bed  




Dernière édition par Eira K. Wilkerson le Jeu 14 Jan - 10:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Rose McIver.
MESSAGES : 186
INSCRIPTION : 28/12/2015
ADRESSE : Novel Marlow au country club.
EMPLOI : en recherche d'emploie pour le moment.





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 11:20

Bienvenue officiellement jolie Eira

Si tu as besoin d'aide n'hésite surtout pas In love bon courage pour ta fiche ananas



a fairy tale
J’avais mal mais je ne savais pas où ni même comment. Dans ces moments, tu voudrais retirer ta peau, tes os, enlever ta chair, savoir où se loge la douleur. Il n’y a que ça qui compte : la localiser pour espérer la neutraliser. Mais ton corps te toise, il te considère comme un étranger.Et toi, comme un idiot, tu lui cours après.
luckyred.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Stephen Amell
MESSAGES : 30
INSCRIPTION : 10/01/2016
EMPLOI : Inspecteur pour le service des renseignements





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 12:51

Bienvenue sur le forum brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Lana Perfect Parilla
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 11/01/2016
EMPLOI : Auteure et dessinatrice de livres pour enfants





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 12:55

Merci à vous deux brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Mackenzie Foy
MESSAGES : 49
INSCRIPTION : 11/01/2016





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 15:52

Bienvenue ♥ Super choix d'avatar ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥
Giphy
AVATAR : Rachel Bilson
MESSAGES : 181
INSCRIPTION : 28/12/2015
ADRESSE : Downton
EMPLOI : Gérante de sa propre pâtisserie.





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 17:25

Lana brille je l'aime de plus en plus.
Bienvenue officiellement par ici en tout cas, hate d'en decouvrir davantage I love you

Bonne chance avec ta fiche ananas



Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : robert buckley
MESSAGES : 67
INSCRIPTION : 28/12/2015





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Mar 12 Jan - 19:39

Bienvenue parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Lana Perfect Parilla
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 11/01/2016
EMPLOI : Auteure et dessinatrice de livres pour enfants





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Jeu 14 Jan - 14:27

Merci vous trois brille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥
Giphy
AVATAR : Rachel Bilson
MESSAGES : 181
INSCRIPTION : 28/12/2015
ADRESSE : Downton
EMPLOI : Gérante de sa propre pâtisserie.





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Ven 15 Jan - 16:59



Tu es validé(e) !

J'ai ADORE lire ton histoire, vraiment I love you Ta plume, l'originalité, tout ça, c'était vraiment parfait J'suis vraiment contente de voir ce genre de personnage parmi nous, ça promet pas mal de choses ananas  

Félicitation, tu es des nôtres !  
Te voilà enfin prêt(e) à jouer sur Marlow Spring ! Ci-dessous te sont listé les liens importants pour t'aider à te retrouver sur le forum mais s'il te manque quoi que ce soit, n'hésites pas à envoyer un mp à un membre du staff.
Tout d'abord n'oublie pas de rédiger ton profil   . Viens voir ta nuance.  
Du côté des registres, nous t’invitons à vérifier si ton avatar est bel et bien recensé ici. En cas d’erreur ou d’oubli, merci de nous prévenir ici . Pense également à choisir un quartier pour que ton personnage puisse avoir un petit chez lui ici. De même, il faut que tu recenses son charmant métier ici. Si jamais tu as besoin d'un ami ou d'un amant c'est par ici que ça se passe. Du côté du jeu et hors-jeu, tu peux aller créer ta fiche de liens ici. Pour mieux t’intégrer, nous t’invitons à poster dans le flood et dans les jeux dès maintenant. Les portes de la ChatBox te sont aussi grandes ouvertes si tu le souhaites ! Pour finir, voter toutes les deux heures sur le topsite te rapportera des points et de gros câlins.
Voici quelques liens à suivre au cas où pour la suite de l'aventure :

Et surtout :  Amuses-toi bien parmi nous !


Have fun !



EDIT : il manque le code pour te rajouter dans le bottin mais je suis de bonne humeur donc je m'en charge very cool



Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées. Au moins, tout finit bien dans ces histoires là. © caius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥

AVATAR : Lana Perfect Parilla
MESSAGES : 12
INSCRIPTION : 11/01/2016
EMPLOI : Auteure et dessinatrice de livres pour enfants





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Ven 15 Jan - 17:33

Merci beaucoup, ça me touche vraiment et je suis ravie que tu aies aimé brille Et merci pour la validation I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Il est bien de chez nous ♥
.
AVATAR : Natalie Dormer
MESSAGES : 55
INSCRIPTION : 06/01/2016
ADRESSE : Downton
EMPLOI : Développeuse Web





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   Dim 17 Jan - 8:51

Bienvenueeeee ! ananas
Éclate-toi bien chez nous ! I love you
Et désolée pour le retard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Il est bien de chez nous ♥





MessageSujet: Re: Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira   

Revenir en haut Aller en bas
 

Your love's got me looking so crazy right now ☼ Eira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [7 et 8 aout]4e meeting Crazy Racer--Corcieux(88)
» Joli Black Love ...p..6
» 10 - 49 IC... Love me do des Légendes Celtiques (New P2 ! )
» Dany "crazy" Kollërer
» crazy stoner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MARLOW SPRING  :: 
Ô toi petit habitant
 :: Viens poser tes valises :: Petits citoyens modèles
-